Créations

Formes spectaculaires, nos créations dialoguent avec les espaces dans lesquels elles s’inscrivent. Portant un regard sensible sur nos environnements, elles sont des expériences à vivre plus que des représentations auxquelles on assiste.

Balades

Parcours poétiques imaginés pour les lieux qu’ils traversent, nos balades allient spectacle vivant et installations plastiques. Elles placent les marcheurs au coeur de la promenade. Cartes sensibles, accessoires de marche, mots-paysages et tableaux habités constituent notre vocabulaire.

Immersions

Nous répondons régulièrement à des commandes de création, articulées autour d’une question, d’un territoire, d’une thématique… Nous nous plaisons à faire voyager nos outils et nos méthodes de création vers des destinations jusqu’alors inconnues.

Ateliers

Croisant démarche artistique et géographique, nous proposons des ateliers d’exploration dans tout type de paysage. Ces projets pédagogiques s’imaginent en fonction des publics, contexte, durée et temporalité. Nous mettons l’accent sur l’expérimentation et la mise en pratique.

Bonus

Parce que la fête est un art, la convivialité un incontournable et les rituels des instants à fabriquer, nous aimons concocter des scénographies pour des festivals, imaginer des rendez-vous secrets et insolites, créer des ambiances fantasques dans des décors farfelus…

Balades >

Transhumance #1

  • Présentation
  • Galerie photo
  • Nous sommes ici

    Création : 2011
    Lieu : Îles du Frioul, Marseille
    Durée : 45 minutes
    Public : 40 personnes sur 2 jours

    Commande du festival MIMI organisé par l’AMI (Aide aux musiques innovantes / Centre de développement pour les musiques actuelles).

    transhumance1a-01

    Les participants emportent de petits drapeaux rouges. L’image du pointeur VOUS-ÊTES ICI et la référence à la géo-localisation type google map viennent questionner l’image collective de la transhumance contemporaine et son rapport quotidien/évènement. Les pointeurs/pointés se déplacent sur ce terrain de jeu au rythme de leur cheminement. Un jeu de suspense, de cache/cache avec le relief et les ruines s’opère à travers diverses focales, niveaux (haut/bas) et le regard des passants non-convoqués.

    la-jolie-carte-Transhumance-MiMi-2011-950x671

    Cette promenade accessoirisée implique une chorégraphie collective du déplacement, visible de loin pour ceux qui ne font pas ce curieux détour. Les promeneurs sondent cette île — dite de désolation et de mort — en explorant le rythme cardiaque de ses courbes à l’aide d’une carte sensible. Celle-ci met le paysage à l’épreuve par un jeu de question / réponse et d’installations qui soulignent autant de points de vue physiques que d’images décalées sur le site (NOUS SOMMES ICI / ET LA / AILLEURS). Cette performance participative à vivre et à vue se fait l’écho du site qu’elle arpente. Une réflexion sur la nature du paysage et des différents évènements qui le composent.

    transhumance1b-01

    Crédit photos Émeline Guillaud et Nicolas Loiseau.

    Galerie photo de Transhumance #1

    D'autres travaux du collectif